Mes samedis chez Ikea

Le pitch: Il y a une chose que j’aimerais savoir: pourquoi chez moi, les samedis chez Ikea se passent-ils toujours de la même façon? C’est quasiment un rituel, c’est immuable et je crois que ce n’est pas prêt de changer:

Je commence par jurer à l’Homme qu’il n’y aura personne, que je serais très sage et que je ne prendrais que le strict nécessaire. Il y a un monde de dingue, je prends tout sauf ce pour quoi on était venus, et on manque d’en venir aux mains entre une étagère Billy  et une table basse Flükdebrük.

J’y mets de la bonne volonté pourtant:

Je commence par me diriger vaillament vers le rayon étagères, motivée à mort pour prendre des mesures et discuter bois de chêne/ Pin. Et puis soudain tout dérape: Un flash, une fulgurance, je me retrouve devant les rayons ustensiles/Accessoires/décoration du magasin, à contempler, pleine d’envie, d’adorables poufs en peau de Bambi, d’astucieux éviers en mousse ou autres chaussons à tête de gnou pour lesquels je me découvre une soudaine et irrépressible passion. De pouf en chaussons, le grand sac jaune de l’enseigne se rempli très vite de mes trésors, (ha tiens, une couette en plume, allez je la prends hein, j’habite dans le Sud mais c’est super doux la plume) jusqu’à ce que je finisse par demander à l’Homme d’aller en prendre un deuxième, « ou même un chariot, tiens si t’en trouves un steuplé. »

A ce stade de la visite, Lui est généralement passé d’un attendri » tu en as déjà une dizaine, Chou, de petits carnets Ikea avec les crayons en bois » au fameux  » BEN VAS Y PRENDS LE! CA NE RENTRERA JAMAIS, MAIS PRENDS LE! »hystérique de Gad Elmaleh. Et ce n’est pas le passage en caisse et le ticket de carte bleu long comme le bras qui viendra détendre l’atmosphère soudain franchie.

C’est donc fourbus, affamés (jamais compris comment on peut passer quatre heures dans ce magasin sans s’en rendre compte), et fâchés à mort que nous rentrons enfin, lui jurant qu’on ne l’y reprendrait plus, moi organisant déjà notre prochaine équipée chez les suedois.

Et chez vous, ça se passe aussi comme ça?

Publicités

A propos June

Femme, 32 ans,polymorphe
Cet article, publié dans Humeurs, Vie de Famille, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Mes samedis chez Ikea

  1. enka dit :

    MDR !
    Bon le samedi, c’est juste pas possible !
    Astuces expérimentées et adoptées :
    – y aller le vendredi soir, en nocturne (enfin semi-nocturne, hein ça ferme à 22h00) : bcp moins de monde , si, si , déjà ça rassure un peu l’Homme !
    – en milieu de parcours faire une petite halte au « restaurant bleu des boulettes » (petit nom donné par mes filles) : l’Homme appréciera cette pause, baissera (un peu) la garde et se rendra moins compte de la frénésie acheteuse qui est en toi !

    Des années d’expériences ……. et l’Homme (chez moi) sais maintenant qu’il ne peut pas et ne doit pas essayer de lutter (sinon c’est pire) ! sinon il reste à la maison ! mais il préfère venir : depuis que j’ai acheté une étagère très belle et en promo en + et que c’était une super affaire à ne pas louper : surtout qu’elle est chez une copine étant donné qu’elle ne tient pas chez nous ! et depuis que les magnifiques fauteuils à bascule en feuilles de bananiers où les filles se coinçaient les pieds régulièrement sont dans une maison de campagne (pas à nous la maison , sinon c’est pas drôle!) et depuis que …………………

  2. Ladybird dit :

    C’est exactement ça… Je ne sais pas pourquoi les hommes haissent tellement les centres commerciaux, c’est fun, non?

  3. tryptic dit :

    Je suis un homme et je m’insurge: J’adore faire les courses, même chez Ikéa et même pas pour acheter des trucs de mec…

  4. Papillote dit :

    j’ai été une seule fois dans ma vie à ikéa, je crois que j’y retournerai jamais, trop de monde, de stress, et on achète tous pareil…

  5. DraftKing dit :

    Plutôt crever…

  6. maman@home dit :

    On n’y va jamais, on a juste acheté notre meuble télé de salon et la table avec 4 chaises donc voilà, je déteste trop de monde, trop de bruits et puis de toute façon zéro argent donc zéro dépenses 😉
    Mais il est fou de te faire confiance A CHAQUE FOIS ton homme hein !!!!

  7. Livvy dit :

    Jamais je n’y vais un samedi, je ne suis pas suicidaire. Bon, j’avoue, je n’aime pas faire les magasins. Voilà. C’est dit, c’est avoué.
    Et nos virées ikea, on y va pour un truc précis, qu’on achète. Mais c’est vrai qu’un petit détour par la déco, et, et et… au final, on dépense plus que prévu. 😉
    Heureusement, c’est très rare.

  8. alorom dit :

    AAAHHH le Suédois j’adore!!
    Non seulement je fais TOUS les rayons, mais j’impose au Camarade un détout boulettes à la caféte!!Puis je repars avec ma 234 ème housse de coussin!!J’ai un problème avec les coussins, j’en mets partout!!Prochaine étape, j’en trouve un spécial gogues!!:D

    • June dit :

      les coussins pas trop, mais les HOUSSES de coussin c’est ma passion. et comme je prends n’importe quelle couleur, je suis obligée de changer regulierement TOUTE la déco de l’appart… Malin, non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s