La littérature pour les filles

J’ai testé pour vous…

La littérature adressée aux femmes

Il y a un certain type de littérature auquel je ne m’habitue pas. J’ai beau essayer de me convaincre comme certaines de mes copines que « ça détend », moi ça aurait plutôt tendance à me crisper…

1. La chick Lit:

 » Folle de joie, Cath’ trouva le Starbuck Cofee le plus proche, et commanda un Mochaccino al latte en croisant ses longues jambes bronzées par ses dernières vacances à Ibiza tout en prenant soin de ne pas froisser sa robe American Apparel.

 » Patsy c’est Cath’, cria t elle tout excitée dans le combiné à son amie qui terminait à peine ses sushis arrosés de Mojito, « tu ne devineras jamais qui vient de m’envoyer un sms sur mon Blackberry à l’instant?! »

 » Non?! Christopher? hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!! Incroyable! Attends moi devant le American Apparel le plus proche, je te rejoins immédiatement ma chérie »!

2. Guillaume Musso et Marc Levy.

 » Harassé de fatigue, Etienne s’allongea sur son lit et ferma les yeux.Il avait eu une dure journée au Journal aujourd’hui. Et comment chasser les images de bébés éthiopiens qu’il n’avait pas réussi à sauver de la famine lors de son dernier voyage humanitaire?Comment sauver le monde quand on mesure moins d’1.80m? Dilemme. Il ressassait ces horribles pensées dans sa tête quand un souffle d’air frais comme un Mister Freeze vint interrompre ses pensées. Troublé, il ouvrit les yeux, pour apercevoir juste à temps une jeune femme frêle et évanescente comme un roseau mort se glisser derrière le rideau en liberty. Il était amoureux. »

3. Les Harlequin:

« Samantha quitta rageusement Oldoak Hill en claquant la porte en or massif de la villa du Comte Paddington. Ses longs cheveux dorés dévalant les escaliers derrière elle, elle rejoignit sa Jag’, garée près de la piscine remplie de Moët et Chandon. Ses yeux verts émeraude versaient des larmes qui tombaient telles des perles de culture sur les sièges en peau de saumon fumé. « Calagan, pensa t- elle tout haut en tripotant nerveusement son collier en or 24 carats, peu importe ce qu’ils disent les gens, je nou sépouserais malgré tout le vent et la marée ».

Verdict: Les filles, nous sommes déjà payées 20% de moins que nos congénères masculins, ne dépensons pas nos maigres deniers à engraisser l’industrie de la bêtise et de la futilité, un effort, quoi!

Publicités

A propos June

Femme, 32 ans,polymorphe
Cet article, publié dans Bouquiner, Humeurs, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour La littérature pour les filles

  1. bullesdinfos dit :

    Très bien imité 😉 Enfin à ce que je peux en juger car oui je le confesse il m’arrive de lire de la chick lit’. En revanche Marc Levy j’ai arrêté et Musso j’ai jamais commencé.

  2. On s’y croirait !!!

    Il manque juste les guides du genre « comment être heureuse en perdant 5kg et en arrêtant de fumer ! » 😀

  3. edwige dit :

    Alors ….;D !! j’étais morte de rire ….mais j’en lis tout de même beaucoup …tout en ayant des lectures dans d’autres genres ….ça fait un bon équilibre …genre après « La Route » (trop dur, vraiment glauque surtout quand on est parent, je crois…) j’étais heureuse de lire un livre de fille !!!!
    Mais pour Musso tu as raison je peux pas …et Harlequin n’en parlons pas ! Mais les bouquin de Kinsella par exemple c’est très bon et pas tarte !! enfin là, ce n’est que mon opinion !! ;D

  4. maman@home dit :

    J’ai adoré les accro au shopping que j’ai lu un été en me faisant dorer la pillule moi et je n’ai pas peur de le dire. J’ai bien aimé « et si c’était vrai » de Levy, Musso j’ai essayé j’ai pas pu et les autres Levy ça m’a gavé. Les Harlequins ça fait belle lurette que j’ai arrêté, je devais avoir 15 ans. Mais j’aime lire et du coup je tente pas mal de choses… dont des navets un peu comme pour le ciné quant h’y allais à la belel époque au moins 2 fois par semaine !

  5. June dit :

    J’aime le « je n’ai pas peur de le dire » 😀 Tu as raison, personne ne viendra te jeter des cailloux tu sais!

  6. Greg dit :

    Ah ! Jeter des cailloux aux femmes qui lisent des aneries sur la plage, ça c’est une bonne idée pour cet été !

  7. pommeliane dit :

    Et c’est tellement vrai , bravo pour ces parodies de textes.
    Vous avez parfaitement retranscris ces ramassis d’idioties.
    Comment rêver quand chaque mot vous fait sursauter !

  8. maman@home dit :

    Oui enfin les hommes lisent de sacrées belles conneries de polars à 2 balles aussi ! Et puis le tout étant de varier non ?
    Qui n’a jamais lu un marie-claire ou ELLE ? Les articles ne sont pas hautement philosophiques non plus, si ? 😉 Vous lisez que le Times vous mesdames ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s